Djivêye des foroms di Berdelaedjes Berdelaedjes
Forom di berdelaedjes e walon, so tot l' minme ké sudjet
 
 FAQFAQ   CweriCweri   Djivêye des mimbesDjivêye des mimbes   Groupes d' uzeusGroupes d' uzeus   Si fé mimbeSi fé mimbe 
 ProfilProfil   Lére les messaedjes privésLére les messaedjes privés   S' elodjîS' elodjî 

Fiesse ås lingaedjes walons 2017

 
Sicrire on novea sudjet   Responde å sudjet    Djivêye des foroms di Berdelaedjes -> Berdelaedjes
Vey sudjet di dvant :: Vey sudjet shuvant  
Oteur Messaedje
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2294
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

PostDate: vén 03 fev, 2017 12:42:32    Sudjet: Fiesse ås lingaedjes walons 2017 Responde tot citant

« Fête aux langues de Wallonie »
Rencontre du 25 janvier 2017 à 14h
CeRHiN (7, rue de l'Étoile à Namur)


Présents
Aude ANTOINE, Joseph BODSON, Alix Dassargues, Christine DECOCK, Joseph DEWEZ, Louise DUBOIS, Jean-Luc FAUCONNIER, Michel FRANCARD, Baptiste FRANKINET, Michel (Marius) GIGOT, Bernard LOUIS, Pierre OTJACQUES, Bastien PATRIS, , Annie RAK, Joël SPIERKEL, Roland THIBEAU,Nadine VANWELKENHUYZEN

Excusés
Isabelle BLANCHEREAU, Maurice DEBATY, Bruno DELMOTTE, Chantal DENIS, Rose-Marie FRANCOIS, Claire HENNEN, Pierre JANDRAIN, Lucien MAHIN, Joël THIRY, Gennaro TORNINCASA


RAPPEL
Pour l’édition 2017 de la Fête aux langues de Wallonie, les activités seront préférentiellement organisées du samedi 20 au vendredi 26 mai (inclus). Une fête sera organisée le samedi 27 mai aux Abattoirs de Bomel, à partir de 14h.

Coordination générale : Christine DECOCK
Soutien administratif : Aude ANTOINE (Môjo dès Walons)


1. Fête du 27 mai 2017

Programme (revu)
14h00 : Accueil et prise de parole des personnalités (salle de spectacle)

14h30-15h30 Présentation de quelques activités décentralisées réalisées à la suite de l’appel à projet (voir plus loin)
[Alix Dassargues - SLRE]

15h30-16h30
Al cwane dès scrîjeûs, dès tchanteûs...
Animations, comme à la foire du livre (rencontre auteurs).
Deux lieux, deux publics : adultes (salle d’exposition) – enfants (salle des associations)

Joseph Bodson se chargera de l’animation du public « adulte ». Les auteurs seront choisis parmi les publications récentes et, si possible, en fonction de leur représentativité de la diversité des productions en Wallonie. D’autres supports que les livres (DVD notamment) pourront être mis en évidence.

Le CHADWE sera sollicité par Aude Antoine pour l’animation des activités à destination des enfants (livres, jeux, etc.).

Il sera annoncé pendant l’après-midi que certains auteurs/créateurs pourront être rencontrés au stand des associations (à partir de 16h30).


Visite des stands des associations
Plage horaire réservée de 16h30 à 17h00
Il sera demandé aux associations de prévoir une rencontre entre des auteurs et le public.
[Michel Francard]


17h : Remise des prix et signatures de la convention « Ma commune dit oyi, ây, etc. » par les représentants des communes partenaires de cette labellisation (salle de spectacle)
Animation par Annie Rak.


18h-19h Concert de la Crapaude (salle de spectacle)
[Bastien Patris]

Si possible, une ambiance musicale et une petite restauration (payante) seront assurées pendant la journée. Contact à prendre à ce sujet avec les Abattoirs (Christine Decock).


2. Activités transversales

Ma commune dit oyi
Le texte de la convention a été revu sur quelques points, dont le plus important est la fusion des catégories « Signalétique » et « Tourisme et vie économique ». Il sera transmis par Alix Dassargues (SLRE) aux associations, afin de susciter l’adhésion de nouvelles communes au projet.

Les critères de composition du Comité de labellisation ont été fixés. Y participeront un ou plusieurs représentants
− du comité organisateur de la Fête aux langues de Wallonie
− de la Môjo dès Walons
− du Conseil des langues régionales endogènes
− du Commissariat général au Tourisme
− de l’Union des Villes et communes (contact à prendre par Aude Antoine)
− de l’Union des provinces wallonnes
− de la Fédération Wallonie-Bruxelles
− de la Région wallonne
− des communes ayant signé la convention de labellisation.

Les communes engagées dans le processus de labellisation signeront la convention le 27 mai, avec une mise en évidence médiatique de cette démarche.

À la date du 25 janvier, les communes suivantes ont d’ores et déjà donné un accord de principe :
− Durbuy (contact : Michel Francard)
− Gerpinnes (contact : Aude Antoine).
− Gesves (contact : Joëlle Spierkel)
− Liège (contact : Baptiste Frankinet)
− Namur (contact : Christine Decock).

D’autres contacts (avancés) sont en cours avec les communes suivantes :
− Huy (contact : Baptiste Frankinet)
− Marche-en-Famenne (contact : Michel Francard).

Annie Rak prendra contact avec Bruno Delmotte pour tenter d’associer une commune picarde à l’opération.

Le dossier des communes qui désirent signer la convention de labellisation le 27 mai devra être complété pour le 15 mai, afin d’être examiné par le Comité de labellisation. Ce dossier doit comporter un document signifiant l’accord officiel de la commune (délibération du Conseil communal, par exemple).

Il est rappelé que la durée de l’octroi du label est de trois ans. Son renouvellement est soumis à l’avis favorable du Comité de labellisation, lequel fera un bilan annuel des actions menées par chaque commune.


Exposition de créations artistiques au départ de proverbes en langue régionale (salle d’exposition)
[Baptiste Frankinet – Louise Dubois]

Un concours de créations au départ de proverbes en langue régionale sera organisé, en sollicitant la collaboration d’une école artistique.

Les proverbes choisis auront une large diffusion (avec des variantes) en Wallonie et, si possible, illustreront un humour de l’absurde.

Un courriel présentant le projet (contenu et consignes techniques) sera envoyé. Il s’inspirera des projets déjà réalisés par le Musée de la Vie wallonne (virelangues, contes).

La publication par le Musée de la Vie wallonne d’un livre reprenant ces créations est confirmée pour 2017.


Bate dès Noûmots
[Baptiste Frankinet]

Le règlement des éditions 2015 et 2016 a été revu. Alix Dassargues (SLRE) a été associée au jury.

La thématique retenue pour 2017 est celle des objets ménagers usuels. Une liste indicative sera proposée.

Les noûmots primés feront l’objet d’une publication par le CROMBEL.


Lîre sins rlache – Marathon de lecture en langue régionale
[Alix Dassargues - SLRE]

Cf. édition 2015.


Appel à projets pour des activités en partenariat
[Alix Dassargues - SLRE]

Un appel à projet sera lancé, pour des initiatives nouvelles à réaliser par une association de promotion des langues régionales en collaboration avec des relais culturels (écoles, musées, académies, centres culturels, théâtres, etc.) qui n’ont pas pour objectif premier de travailler le domaine dialectal. Ces projets seraient labélisés et soutenus financièrement.

L’objectif est d’élargir le public touché par les activités de promotion des langues régionales, en particulier les jeunes.

Il y aurait un projet sélectionné par grande région linguistique (6 projets maximum), soutenu par un prix de 500 euros. Ces projets seront présentés le 27 mai.

Le lancement de l’appel à projet (avec des suggestions de « modèles » d’activités) se fera début février 2017.


Prise de contact avec « Namur en mai » pour visibiliser le wallon dans les rues de Namur
[Christine Decock]

Le contact a été pris. Affaire à suivre…


Communication
[Coordination : Christine Decock – Michel Francard]

Affiche : demande adressée à la Province de Namur pour la réalisation (réponse en principe positive, à confirmer : Bastien Patris).

Dossier de presse (à constituer).

Utilisation du site FWB (Alix Dassargues).

Mascotte : une des déclinaisons a été choisie.

Sets de table publicitaires (contacts à prendre par Michel Gigot)

Partenariats avec L’avenir et Vivacité : à reconduire.


3. Décentralisation de la FALW 2018
2018 : se tiendra vraisemblablement à Namur, si les Abattoirs de Bomel sont libres.
En 2019 : en principe, à Liège (Baptiste Frankinet – Louise Dubois)
En 2020 : une demande va être adressée au Musée de la Parole (à Marche ?).

Annie Rak va contacter Bruno Delmotte pour envisager une FALW en Wallonie picarde.


4. Prochaine réunion
Mercredi 15 mars 2017, à 14h (au CeRHiN : 7, rue de l'Étoile à Namur).
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2294
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

PostDate: mie 22 fev, 2017 15:36:11    Sudjet: houcaedje ås pordjets Responde tot citant

houcåjhe ås pordjets

APPEL À PROJETS

1. Cadre général
Le présent appel à projets vise à soutenir des activités de sensibilisation aux langues régionales endogènes organisées dans le cadre de la 3e édition de la « Fête aux langues de Wallonie » (20-27 mai 2017). Cette opération festive, créée en 2015 avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a notamment pour objectif de développer l’intérêt suscité par ces langues – wallon, picard, gaumais, bruxellois, etc. – auprès de nouveaux publics, en particulier la jeunesse.

Un label, une publicité spécifique et une subvention d’un montant de 500€ (cinq cents euros) seront octroyés aux projets sélectionnés en fonction des critères et de la procédure décrits ci-dessous.

2. Critères de recevabilité et d’évaluation

Pour être recevable, les projets proposés doivent :
1. se dérouler ou trouver un point d’ancrage durant la semaine du 20 au 27 mai 2017 ;
2. être organisés sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
3. ne pas bénéficier déjà d’un soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles
4. viser une sensibilisation du grand public aux langues régionales endogènes; une préférence sera accordée aux projets à destination de la jeunesse ;
5. être le fruit d’une collaboration entre plusieurs partenaires (deux minimum), dont un au moins ne développe pas d’activités en lien direct avec les langues régionales endogènes (exemples : une école, une bibliothèque, une librairie, un musée, un centre culturel, un cinéma, une association de commerçants, un comité de quartier, …) ;
6. être adressés pour le 3 avril 2017 au plus tard, la date du courriel faisant foi, au Service des langues régionales endogènes (alix.dassargues@cfwb.be); le courriel de candidature sera accompagné du formulaire ad hoc, dûment complété (voir formulaire annexé au présent appel et également disponible sur simple demande auprès du Service des langues régionales endogènes) ; les dossiers incomplets seront jugés irrecevables.

Les projets déposés seront évalués en fonction des critères suivants :
1. catégorie(s) de public visées ; comme indiqué supra, une préférence sera accordée aux projets à destination du jeune public ;
2. nombre et type de partenaires impliqués ;
3. originalité, innovation ;
4. caractère « exemplaire » (projets reproductibles, susceptibles de servir de modèle ou de bonne pratique en matière de sensibilisation et/ou d’éveil aux langues régionales, …) ;
5. matériel ou documentation mobilisé et/ou généré par le projet (photos, vidéos, documents, méthodologie, …).

3. Procédure de sélection
Les projets déposés seront soumis en date du 19 avril 2017 à l’avis d’un Comité de sélection composé de membres du Conseil des langues régionales endogènes de la Fédération Wallonie-Bruxelles et d’experts désignés par ces mêmes membres.

Le Comité de sélection établira la liste des projets recevables et choisira parmi ceux-ci, en fonction des critères formulés supra, six projets répartis comme suit :
1 projet développé sur le territoire de la province de Brabant
2 projets développés sur le territoire de la province de Hainaut (un concernant le picard, l’autre concernant le wallon)
1 projet développé sur le territoire de la province de Liège
1 projet développé sur le territoire de la province de Namur
1 projet développé sur le territoire de la province de Luxembourg.

Les avis motivés des membres du Comité de sélection seront soumis à la Ministre de la Culture pour approbation éventuelle. La décision finale de la Ministre de la Culture sera transmise dans les meilleurs délais aux promoteurs des projets.

4. Obligations des bénéficiaires
Le montant de la subvention s’élève, par projet, à 500 (cinq-cents) euros. Les promoteurs des projets sélectionnés s’engagent à remettre pour le 1er décembre 2017 au plus tard, les documents (factures, déclarations de créance, …) permettant de justifier le montant de la subvention octroyée ainsi qu’une réponse au formulaire d’évaluation qui leur sera adressé dans le courant du mois de juin par le Service des langues régionales endogènes.

APPEL À PROJETS – FORMULAIRE DE CANDIDATURE

Identification du promoteur du projet :
Nature juridique : (asbl, personne physique, fondation, école, bibliothèque, librairie, centre culturel, etc.) : _____
Représentant(e) pour le projet : M./Mme______
Courriel : _____
Téléphone fixe: _____
Portable : ____
Adresse administrative  : _____

Partenaires (dénomination et nature juridique de chaque partenaire)
1._____
2._____
3._____
4._____
5._____
(…)

Projet

Titre du projet/de l’activité

Lieu précis (adresse complète)

Dates / horaire précis : jour(s) et heures de début et de fin

Descriptif synthétique (1page A4 MAXIMUM)

Objectifs

Public(s) cible(s) (tout public, enfants, enseignants, écrivains , …)

Budget prévisionnel (budget total du projet)

Inventaire des postes à financer sur lesquels porte la demande

PAF

Autres subsides sollicités

Autres recettes escomptées

Le public doit-il effectuer une réservation pour cette activité : oui / non (réservation obligatoire, souhaitée, …)
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2294
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

PostDate: mie 22 mås, 2017 13:16:23    Sudjet: Responde tot citant

Fête aux langues de Wallonie

Troisième édition du 20 au 27 mai 2017


Durant une semaine, le patrimoine vivant des langues wallonnes est mis à l’honneur. Le but est de promouvoir leur pratique, partout en Fédération Wallonie-Bruxelles. Deux concours accessibles au grand public sont organisés sous forme de la création de néologismes et d’un marathon de lecture ouvert aux communes.

Programme complet (www.languesregionales.cfwb.be/feteauxlangues)

Pa kî ? – Par qui ?

La Fête aux langues de Wallonie est une initiative d’associations et de personnalités qui promeuvent le développement et la diffusion des langues régionales de Wallonie. Elle est coordonnée et soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les langues prioritairement concernées sont les langues régionales romanes : wallon, picard, lorrain (gaumais), champenois. Aucune autre langue qui illustre le plurilinguisme de la Wallonie n’est exclue.

Po kî ? – Pour qui ?

Les personnes déjà sensibilisées à ce plurilinguisme seront en première ligne des activités proposées. Mais il est important d’élargir ce public. Les jeunes seront les interlocuteurs privilégiés de plusieurs initiatives développées dans le cadre de la Fête, de même que les adultes désireux de renouer avec leurs racines wallonnes, picardes, gaumaises et champenoises.

Pocwè ? – Pourquoi ?

Les langues régionales sont en perte de vitesse en Wallonie depuis près d’un siècle et ce mouvement s’accélère dramatiquement avec la rupture de la transmission intergénérationnelle. De nombreuses personnes et associations tentent de ralentir, sinon d’inverser ce mouvement qui risque de faire sombrer dans l’oubli un patrimoine linguistique et culturel séculaire. En faisant la Fête aux langues de Wallonie, elles visent un double objectif : développer l’intérêt suscité par ces langues auprès de nouveaux publics et mettre l’accent sur l’urgence de mesures volontaristes pour promouvoir la pratique de ces langues.

À vosse bon keûr ! - Activités

Après les éditions de 2015 et 2016, la Fête aux langues de Wallonie offrira de nombreuses activités dans toutes les régions de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en les concentrant sur la semaine du 20 au 27 mai 2017.

La clôture festive de l’édition 2017 aura lieu le samedi 27 mai 2017 à Namur, aux Abattoirs de Bomel, à partir de 14h. Après des activités d’animation et de découverte d’auteurs wallons, la journée se terminera par un concert du groupe wallon La Crapôde.

Deûs bates po tot l’monde – Deux concours pour le grand public

1. Lès noûmots – Les néologismes : il est demandé de créer, dans une des langues régionales de la Wallonie (wallon, picard, gaumais, champenois), des noûmots (néologismes) en rapport avec les objets usuels liés aux activités domestiques et ménagères (brosse à dent, lave-vaisselle, etc.). Les meilleures propositions seront primées et feront l’objet d’une publication.

2. Lîre sins r’lache – Marathon de lecture en langues régionales : un concours de lecture de textes dans une des langues régionales (wallon, picard, gaumais, champenois) est organisé en collaboration avec les acteurs locaux. La commune gagnante est celle qui aura constitué la plus longue chaîne de lecture. Le critère déterminant est celui du nombre de lecteurs (en particulier de jeunes lecteurs) et non celui de la durée de lecture.

Comment participer ?


Vous souhaitez prendre part à la Fête aux langues de Wallonie ? Quatre possibilités s’offrent à vous :

1. organiser une activité entre le 20 et le 27 mai 2017 et faire inscrire cette activité au programme officiel de la semaine qui est consultable sur le site www.languesregionales.cfwb.be/feteauxlangues (rubrique « édition 2017/appel à projets »); la date limite d’introduction des demandes d’insertion est fixée au 3 avril 2017 ;

2. participer au concours des Noûmots : les propositions sont à transmettre au jury du concours via l’adresse Baptiste.Frankinet@provincedeliege.be entre le 20 mars 2017 et le 7 mai 2017 (date limite impérative) ;

3. participer au concours Lîre sins r’lache : toute personne désireuse de s’inscrire au marathon de lecture est invitée à prendre contact avec la bibliothèque de son entité, laquelle pourra obtenir toutes les information et ressources utiles en adressant un courriel à l'adresse feteauxlangues(at)cfwb.be ;

4. participer à la clôture festive du 27 mai à Namur, aux Abattoirs de Bomel, à partir de 14h (entrée libre).

Fête aux Langues de Wallonie - vertical

Site : www.languesregionales.cfwb.be/feteauxlangues

Contacts presse

Alix DASSARGUES

Alix.dassargues(at)cfwb.be

02/413.21.14
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
Mostrer les messaedjes des dierin(ne)s:   
Sicrire on novea sudjet   Responde å sudjet    Djivêye des foroms di Berdelaedjes -> Berdelaedjes Totes les eures sont a GMT + 2 eures
Pådje 1 so 1

 
Potchî a:  
Vos n' poloz nén enonder des noveas sudjets dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén responde a des sudjets k' i gn a dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén candjî vos messaedjes dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén disfacer vos messaedjes dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén vôter dins les ploncaedjes di ç' forom ci



[ Di dvant | Shuvant | A l' astcheyance | Djivêye ]

Cisse pådje est mimbe di l' anea RingSurf des waibes e walon.

[ Passer 1 waibe en erî | Passer houte do shuvant | Les 5 shuvants ]


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group