Djivêye des foroms di Berdelaedjes Berdelaedjes
Forom di berdelaedjes e walon, so tot l' minme ké sudjet
 
 FAQFAQ   CweriCweri   Djivêye des mimbesDjivêye des mimbes   Groupes d' uzeusGroupes d' uzeus   Si fé mimbeSi fé mimbe 
 ProfilProfil   Lére les messaedjes privésLére les messaedjes privés   S' elodjîS' elodjî 

Fiesse ås lingaedjes walons
Potchî al pådje Di dvant  1, 2, 3  Shuvant
 
Sicrire on novea sudjet   Responde å sudjet    Djivêye des foroms di Berdelaedjes -> Berdelaedjes
Vey sudjet di dvant :: Vey sudjet shuvant  
Oteur Messaedje
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: mie 29 oct, 2014 12:11:32    Sudjet: Pordjet Francård di sawminne do walon (+ picård + gåmès) Responde tot citant

Citåcion:
Mitchî Francård
Bin l’ bondjoûr a tortos !

Dans le cadre des activités prévues lors de la clôture festive de la Fête aux langues de Wallonie (samedi 3 octobre), il a été suggéré d’organiser un concours convivial sur la connaissance du patrimoine linguistique de la Wallonie. Ce concours mettrait aux prises des « people » susceptibles d’attirer l’attention sur notre initiative.

Des contacts avec les (H)uns et les autres ont déjà permis d’avancer quelques noms qui pourraient accepter notre invitation. En voici une première liste.

Variétés : Julos BEAUCARNE, Jean-Luc FONCK (Sttellla)...

Médias : Guy LEMAIRE, François DE BRIGODE...

Acteurs : Olivier GOURMET, Cécile de France...

Écrivains : Armel JOB, Amélie NOTHOMB…

Sportifs : Felice MAZZU, Jean-Michel SAIVE, Justine HENIN…

« Régionaux de l’étape » : Maxime PRÉVOT, abbé Paul MALHERBE…

Un « people » serait retenu par catégorie, en veillant notamment à une répartition équilibrée d’un point de vue géographique. Chaque « people » serait accompagné d’un enfant, lequel aurait été « brieffé » par le « Wallon à l’école » de la région concernée.

Si vous souhaitez suggérer d’autres noms, vous êtes invités à le faire d’ici le 15 novembre au plus tard. En effet, pour maximaliser nos chances d’obtenir des réponses positives, nous devons nous y prendre le plus tôt possible – ce qui nous oblige à nouer des contacts dès avant la réunion du 10 décembre.

Il convient de limiter les propositions à des choix réalistes, si possible avec une possibilité concrète de prise de contact (à indiquer avec vos suggestions). Pour des raisons d’efficacité, nous lancerons les invitations dès que possible, en espérant avoir déjà de bonnes nouvelles pour le 10 décembre.

Mèrci brâmint dès côps èt jusk’ a !

Citåcion:
Batisse Frankinet
Bonjour à tous,

Pour information, nous avons organisé plusieurs « wallonnissimes » au Musée de la Vie wallonne, avec la participation de candidat « people ».

J’avais tenté de contacter plusieurs personnes citées mais, je n’avais reçu aucune réponse de Jean-Luc Fonck, de Julos Beaucarne, de Cécile de France et de Justine henin… Je ne suis jamais parvenu à contacter Amélie Nothomb et Armel Job a préféré décliner parce qu’il n’aime pas trop se mettre dans la lumière (ce que je respecte complètement).

Pour l’avoir vécue, je pense que cette participation de « people » est sans doute le plus compliqué à mettre en place, car, sans cachet, nous n’avons aucun moyen de pouvoir intéresser ces gens. En outre, nombreux sont ceux qui exercent un métier du spectacle et qui sont susceptibles d’être déjà occupés par un gala ou un spectacle un samedi soir. Si vous aviez la possibilité de contacter l’une ou l’autre personne, je pense qu’il faut vraiment insister sur la visibilité de l’événement, l’attrait que cette semaine devrait provoquer auprès des médias et du grand public. C’est notre atout majeur.

Voici quelques anciens participants qui pourraient compléter la liste. Ceux-ci s’étaient montrés très enthousiastes à l’idée de participer à l’événement et seraient prêts à se prêter à nouveau au jeu :
- Robert Waseige
- Philippe Reynaert
- Jérome de Warzée
- Thierry Luthers
- Pierre Kroll
- Didier Boclinville
- Pierre Theunis
- Guy Lemaire
- Michel Vincent (Vivacité)
- Julie Compagnon
- Olivier Leborgne
- Marka

Si vous le souhaitez, je peux contacter les personnes précitées. Y a-t-il une lettre d’invitation type à envoyer ?

Po Julos, i shonne ki les cis del copinreye di Rotchfoirt, aprume Georgette Vanden... a on bon contak avou lu. Passer pa Dziré Malet (ki rçût cist emile ci).

Ene ôte FIDj (Foirt Impôrtante Djin), ki dji vén di ratôtchî ayir : Louis-Marie Piron, li boss di Thomas & Piron, ki nos a aidî pol walon dispu 1995, et ki djåze co coramint walon. Dji lyi a respliké nosse pordjet di reployî li walon come "lingaedje ki sieve a ene sacwè" et lyi dire ki c' est les boss di l' industreye k' ont recoraedjî des ptits lingaedjes come li catalan eyet l' lussimbordjwès. Mins dji n' l' a nén shuvou dins ses idêyes dispu 2000. Ça fwait ki dji n' sai nén s' il est "pårtant" ou nén.

Po les ocupaedjes possibes di nosse costé :

1) Jacques Dupuis (ki rçût cist emile ci) a accepté d' esse li rprezintant po nos soces ås raploûs d' Nameur. => Lyi evoyî les invitåcions a tot côp bon. (I rprezintreut les scoles di walon d' Bive et les copinreye di Libin et d' Rotchfoirt).

2) Ziré Malet va atôtchî ene trope di tchanteuses e walon, des cminceuses, et vey s' on pout fé ene sacwè avou zeles après Rotchfoirt ou ôte pårt.

3) Nos sayrans di fé des sacwès tins del samwinne (sorlon li rmarke da Djôzef Bôdson, k' i gn årè ddja toplin des sacwès li semdi et l' dimegne).

4) Li mårdi 29, rintrêye des scoles di walon a l' Aisse del Tuzance (Cinte culturel di Bive).

5) Copinreyes e walon, åtoû di ptits djeus e walon, dins les ptitès scoles des comenes di Libin et d' Bive (motoit come "activité extra-scolaire"). Les djins-loyéns inte les waloneus et les scoles seront les 2 aisses del tuzance (Libin : Emilie Lecuivre : Bive : Zoé et Marie) ki rçuvnut cist emile ci.
5-fr) Conversations ludiques en wallon avec des enfants des entités de Libin & Bièvre. Les personnes-liens (avec les écoles) seraient les animatrices des centres culturels de Haute-Lesse et de Bièvre.

6) Pol Rantoele, on voerè cwè vénrdi ki vént.
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.


Candjî pol dierin côp pa lucyin, li mår 09 dec, 2014 21:44:27; candjî 1 feye
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
Djor



Date d' arivêye: 2005-07-02
Messaedjes: 239
Eplaeçmint: Sint-Serwai

MessaedjeDate: mie 19 nôv, 2014 9:14:37    Sudjet: Responde tot citant

Mi, dji vou bén nd aler å palå des congrès l' 10 di decimbe.
_________________
Li walon n' est nén d' l' esperanto.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: mie 19 nôv, 2014 13:55:19    Sudjet: Responde tot citant

Prumire idêye da Mitchî Francård pol dierin djoû

Aux partenaires de la « Fête aux langues de Wallonie »

Bin l’ bondjoûr a tortos !

Dans le cadre des activités prévues lors de la clôture festive de la Fête aux langues de Wallonie (samedi 3 octobre), il a été suggéré d’organiser un concours convivial sur la connaissance du patrimoine linguistique de la Wallonie. Ce concours mettrait aux prises des « people » susceptibles d’attirer l’attention sur notre initiative.

Des contacts avec les (H)uns et les autres ont déjà permis d’avancer quelques noms qui pourraient accepter notre invitation. En voici une première liste.

Variétés : Julos BEAUCARNE, Jean-Luc FONCK (Sttellla)...

Médias : Guy LEMAIRE, François DE BRIGODE...

Acteurs : Olivier GOURMET, Cécile de France...

Écrivains : Armel JOB, Amélie NOTHOMB…

Sportifs : Felice MAZZU, Jean-Michel SAIVE, Justine HENIN…

« Régionaux de l’étape » : Maxime PRÉVOT, abbé Paul MALHERBE…

Un « people » serait retenu par catégorie, en veillant notamment à une répartition équilibrée d’un point de vue géographique. Chaque « people » serait accompagné d’un enfant, lequel aurait été « brieffé » par le « Wallon à l’école » de la région concernée.

Si vous souhaitez suggérer d’autres noms, vous êtes invités à le faire d’ici le 15 novembre au plus tard. En effet, pour maximaliser nos chances d’obtenir des réponses positives, nous devons nous y prendre le plus tôt possible – ce qui nous oblige à nouer des contacts dès avant la réunion du 10 décembre.

Il convient de limiter les propositions à des choix réalistes, si possible avec une possibilité concrète de prise de contact (à indiquer avec vos suggestions). Pour des raisons d’efficacité, nous lancerons les invitations dès que possible, en espérant avoir déjà de bonnes nouvelles pour le 10 décembre.

Mèrci brâmint dès côps èt jusk’ a !

*****************
Response da Batisse Frankinet

Bondjoû turtos,

Je reviens à nouveau vers vous concernant ces peoples à contacter pour le Wallonnissime.

Au musée de la Vie wallonne, nous avons déjà organisé 3 wallonnissimes. La solution qui a été retenue à chaque fois est la suivante : des personnalités participent au jeu en qualité de candidats (qu’ils aient ou non un attrait, une connaissance, ou quoi que ce soit envers le wallon) mais, en outre, un jury composé de personnalités du milieu wallon (locuteurs wallons reconnus) garantit les réponses et apporte un complément d’information quand cela s’avère nécessaire (la plupart du temps).

Ainsi, l’attrait que peut provoquer la présence de « peoples » wallons n’est pas laissé de côté, mais nous ne nous contentons pas de faire un quiz saupoudré de wallon. Nous pouvons nous permettre d’aller dans le fond des choses.

Rien ne nous empêche d’ailleurs de faire lire ces peoples en wallon, de les faire deviner en wallon, de les faire dessiner en wallon… Tout est possible, même s’ils ne s’y connaissent pas vraiment.

La présence du jury permet également de faire découvrir aux spectateurs de nombreux aspects insoupçonnés, grâce, justement à ces compléments d’information très riches, et surtout de contrôler l’aspect instructif de l’événement tout en évitant que ça ne dérape vers un aspect exclusivement ludique.

Cette formule a toujours très bien fonctionné, comblant les personnes qui viennent pour s’amuser, les candidats, et surtout ne lésant personne quant au contenu.

Je pense qu’il faut également nous poser dès maintenant la question de la personne qui animera ce jeu. En effet, il est important d’avoir une personne qui ait les qualités pour s’imposer face aux candidats, pour diriger le jeu, mais aussi pour comprendre les questions et réponses.
Je suis d’ailleurs persuadé que cette personne doit être présent dès le départ aux préparations du jeu, pour s’assurer qu’il maîtrise le déroulement de celui-ci, le jour J.

Bien à vous,

B. Frankinet,

******************
toplin des ôtès responses
******************
Dierin emile da Mitchî

Aux partenaires de la « Fête aux langues de Wallonie »

Mès chérs djins,

Merci pour les réactions enregistrées à la suite de la proposition (du 28 octobre dernier) d’inviter des « people » à se mesurer lors d’un concours convivial portant sur la connaissance du patrimoine linguistique de la Wallonie.

Les noms avancés dans vos courriels ont tous une (bonne) raison d’être cités. Toutefois, ils appartiennent à deux catégories différentes : d’une part, des personnalités qui méritent d’être honorées de par leur engagement pour les langues régionales, mais dont la « visibilité » est parfois (volontairement) limitée ; d’autre part, des people dont le rapport aux langues régionales est parfois très tenu, mais dont la « visibilité » est maximale.

En cette première édition de la Fête, nous avons besoin d’attirer l’attention sur notre initiative. Idéalement, il faudrait des personnalités engagées vis-à-vis des langues régionales ET « visibles », mais cette conjonction n’est pas fréquente. C’est pourquoi, je vous propose de privilégier – cette année – la piste des « people », en donnant bien sûr la priorité aux personnes intéressées par les langues régionales.

Sauf réaction courroucée (et rapide !) de la part d’une majorité d’entre vous, je me permettrai de reprendre contact dans les prochains jours avec celles et ceux d’entre vous qui ont exploré la piste « people », pour leur demander de sonder quelques figures représentatives de ce jardin extraordinaire…

 plêji !

Michel
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: dju 04 dec, 2014 12:42:57    Sudjet: Responde tot citant

Aprestaedje do raploû do 10 di decimbe

Mès chérs djins,

Notre prochaine réunion se tiendra, comme annoncé, le mercredi 10 décembre 2014, à partir de 14h30, au même endroit que la réunion précédente : Palais des Congrès de Namur, locaux de NEW.

ORDRE DU JOUR

1. Approbation de l’ordre du jour de la réunion du 10 décembre
2. Approbation du PV de la réunion du 17 septembre
3. Label « Fête aux langues de Wallonie » : examen des critères (voir annexe).
4. Informations sur les activités programmées
4.1. Activités prévues par les associations et initiatives individuelles (tour de table)
4.2. Activités du 26 septembre 2015 à Bruxelles
4.3. Activités du 3 octobre 2015 à Namur
4.4. Activités « transversales »
*Concours Noûmots (voir annexe)
*Concours de marathon de lecture (voir annexe)
5. Perspectives budgétaires pour les activités à Bruxelles et Namur
6. Communication et publicité
7. Divers.

D’avance, je vous remercie de prendre connaissance des (courts) documents joints à ce courriel et de préparer l’information utile pour les points de l’ordre du jour en rapport avec vos engagements (pour le plus grand nombre, le point 4.1).

Dju m’ rafîe du v’ rutrover tortos. Ku tot aluche bon por vos !

Michel

************
Cahier des charges pour le label « Fête aux langues de Wallonie »
Projet soumis à l’approbation des participants à la rencontre du 10 décembre

Les activités auront lieu durant la semaine du 26 septembre au 3 octobre 2015 ou incluront celle-ci.

Contexte

Le label est accordé à des activités organisées sur le territoire où la Fédération Wallonie-Bruxelles exerce ses compétences, dans le cadre de la semaine de la « Fête aux langues de Wallonie » qui aura lieu du 26 septembre au 3 octobre 20151.

L’octroi de ce label est conditionné au respect d’un cahier des charges établi par le Comité de coordination de la « Fête ».

Les activités labellisées bénéficieront d’une publicité (gratuite pour les organisateurs) auprès du grand public de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cahier des charges (recommandations)
1. L’activité vise un public aussi large que possible – en tenant compte des moyens et des compétences de l’organisateur.

2. L’activité s’adresse potentiellement à des publics nouveaux par rapport à ceux déjà touchés par l’association/institution. Le public « jeune » est une priorité.

3. L’activité rassemble un maximum de « forces vives » déjà actives dans la promotion des langues régionales de Wallonie ou susceptibles de le devenir. En particulier, elle implique des institutions culturelles et scolaires de Wallonie (bibliothèques, centres culturels, musées, écoles, académies, etc.).

4. L’activité donne un visage contemporain et dynamique aux langues régionales de Wallonie. Si possible, elle prend appui sur les médias et technologies d’aujourd’hui (CD, DVD, édition numérique, sites internet, blogs, etc.).

5. Dans les communications publiques dont il a la responsabilité, l’organisateur s’engage à inscrire son activité dans le cadre de la « Fête aux langues de Wallonie » et à intégrer le logo officiel de la « Fête aux langues de Wallonie ».

6. L’organisateur s’engage à fournir au Comité de coordination, dans les délais fixés par celui-ci, les informations nécessaires à la publicité de l’événement : un bref descriptif (10 lignes), les indications matérielles (date, lieu, public-cible, PAF – ou accès gratuit, etc.), ainsi qu’une illustration (photo, dessin, etc.) de très bonne qualité.

******************
Concours Noûmots…

(li shûte di ç' pont cial so èn ôte fyi)

http://berdelaedje.walon.org/viewtopic.php?t=1809

Des mots pour dire la Wallonie d’aujourd’hui

Projet soumis à l’approbation des participants à la rencontre du 10 décembre

ARGUMENT

Une langue, pour que son avenir soit assuré, doit être employée dans les secteurs où se joue l’avenir de la société. Cela présuppose que le vocabulaire soit adapté à ces secteurs et s’enrichisse de nouveaux mots pour désigner des réalités nouvelles.

Les langues régionales de la Wallonie ne sont plus adaptées à de certains domaines de la vie sociale et doivent emprunter de nombreux termes au français (ou à l’anglais). Il est loin le temps où le français empruntait au wallon, par exemple dans le vocabulaire de la mine.

Comme toute langue, le wallon, le picard, le gaumais et le champenois disposent des ressources nécessaires pour s’adapter à la réalité contemporaine. Mais il convient de créer, dans ces langues, des mots qui disent cette réalité.

La « Fête aux langues de Wallonie », qui veut dynamiser la pratique des langues régionales de Wallonie, organise un concours de noûmots (néologismes) qui illustrera et valorisera la créativité terminologique des Wallons.

MODALITÉS DU CONCOURS

Le concours est ouvert à toute personne soucieuse de faire vivre les langues régionales de la Wallonie, sans restriction géographique ou linguistique. Il ne sera pas fait de distinction de catégorie d’âge.

Chaque participant au concours est invité à constituer une liste de minimum 5 (cinq) noûmots (néologismes) en rapport avec un des domaines suivants :
*les nouvelles technologies (informatique, réseaux sociaux, etc.)
*le marketing/management.

Chaque noûmot (qui sera obligatoirement un nom ou un verbe) sera accompagné d’un bref commentaire (entre 3 et 5 lignes) mettant en évidence les éléments qui ont conduit au choix du noûmot.

Les propositions sont à transmettre au jury du concours (adresse ci-dessous) avant le 1er juillet 2015.

Un même participant peut soumettre une liste de noûmots pour chacun des deux domaines précisés.

Les propositions seront examinées par un jury composé de [citer les membres, à identifier au sein de l’assemblée réunie à Namur]. Les éléments d’appréciation sont les suivants :
– pertinence du noûmot par rapport au domaine choisi ;
– conformité de la forme du noûmot par rapport aux principes de composition de la langue choisie (wallon, picard, gaumais, champenois)1 ;
– atouts du noûmot quant à l’accueil de la forme par le public (compréhension par un maximum de Wallons, quelle que soit la variété de langue parlée ; facilité de mémorisation ; suggestivité ; clin d’œil humoristique, etc.).

Des prix récompenseront les gagnants dans chacun des deux domaines précisés [+ un diplôme ?] En outre, une sélection parmi les noûmots retenus sera opérée et fera l’objet d’une publication à l’issue du concours [par le CROMBEL ?].

Les décisions du jury – qui seront sans appel – seront proclamées lors de la soirée festive de clôture de la semaine de la « Fête des langues de Wallonie », le samedi 3 octobre

Adresse pour l’envoi des propositions
Les propositions sont à communiquer de préférence par voie électronique à l’adresse suivante :
xxxxxxxxxxx.be

S’il n’est pas possible d’utiliser le courrier électronique, l’adresse postale est la suivante :
xxxxxxxxxxxx

***************************
ACTIVITÉ D’OUVERTURE - LECTURE MARATHON EN WALLON
Projet soumis à l’approbation des participants à la rencontre du 10 décembre

Objectifs
1. impliquer les pouvoirs locaux dans la Fête aux langues de Wallonie et poser les premiers jalons d’une collaboration durable avec ceux-ci en matière de promotion des LRE
2. ouvrir la semaine de la Fête aux Langues de Wallonie par une activité concertée qui couvre l’ensemble du territoire et des langues
3. proposer une activité ludique qui, conformément aux recommandations du Cahier des charges, valorise la participation du jeune public et s’appuie sur les technologies numériques

Principes généraux
1. Ce marathon est un concours de lecture à voix haute en langue régionale (wallon, picard, gaumais, …) qui s’adresse aux acteurs locaux des communes de Wallonie.
2. La commune gagnante est celle qui aura constitué la plus longue chaîne de lecture en wallon, en fonction des règles de participation énoncées ci-dessous. Le critère déterminant est celui du nombre de lecteurs (en particulier de jeunes lecteurs) et non celui de la durée de lecture.
3. Le concours est lancé sur l’ensemble du territoire le samedi 26 septembre 2015, en ouverture à la Fête aux Langues de Wallonie et à l’occasion de la Journée européenne des langues. Il prend fin le vendredi 2 octobre 2015 à 12h00.
4. Les lectures ont lieu et sont filmées dans la bibliothèque communale (webcam, caméscope, appareil photo numérique, …)
5. Dans la mesure du possible, c’est le bourgmestre ou un membre du collège échevinal (échevin de la culture, de l’enseignement, …) qui forme le premier maillon de la chaîne.
6. La proclamation des résultats a lieu le samedi 3 octobre 2015, dans le cadre de la journée de clôture à Namur

Règlement
1. Le premier prix du concours est attribué à la commune qui a constitué la plus longue chaîne de lecture en wallon c’est-à-dire la chaîne comportant le plus grand nombre de maillons proportionnellement à son nombre d’habitants
2. Le nombre de maillons attribué par lecture est calculé comme suit :
lecture par un adulte = 1 maillon
lecture par un enfant = 3 maillons
3. La longueur de la chaine est calculée comme suit : somme des maillons attribués par lecture divisée par le nombre d’habitants de la ville ou commune
4. La lecture proposée peut être individuelle ou collective. Dans ce dernier cas, chaque adulte apporte à la chaîne 1 maillon et chaque enfant / adolescent apporte à la chaîne 3 maillons.
5. Appartiennent à la catégorie « enfant/adolescent » les lecteurs âgés de 0 à 17 ans
6. Un même lecteur ne peut effectuer qu’une seule lecture
7. La lecture sera d’une durée minimale de xxx minutes et n’excèdera pas 5 minutes.
8. Chaque lecteur mentionne le titre du texte et son auteur. En cas de lecture collective, seul un des lecteurs mentionne le titre du texte et son auteur.
9. Sont également récompensés, parmi les lecteurs des cinq « premières » communes (celles qui ont constitué les plus longues chaînes) :
le meilleur lecteur / interprète de la catégorie « adulte »
le meilleur lecteur / interprète de la catégorie « enfant / adolescent »

Mise en œuvre
S’inspirer de l’opération « Je lis dans ma commune », organisée le 23 avril à l’occasion de « La Journée mondiale du Livre et du Droit d’Auteur »
Trouver un titre (en langue régionale) pour cette activité
Prendre contact avec l’Union des Villes et Communes (262 communes)
Prendre contact avec Paul Furlan, Ministre des Pouvoirs locaux
Demander aux membres du Comité de coordination de prendre contact avec les communes de leur « secteur »
Etablir la liste des communes participantes et des personnes ressources dans ces communes
Veiller à ce que les bibliothèques disposent d’une sélection de textes wallons distribués par tranches d’âge
Prévoir, en fonction des demandes/ressources des communes, que la lecture puisse également se faire et s’enregistrer à l’école
Faire de la publicité pour le concours via :
les journaux et sites communaux
le réseau des bibliothèques publiques
la circulaire « culture-enseignement » et les sites du Ministère
les réseaux sociaux
les médias (Vivacité, Wallons, nous !)
les revues des associations
Constituer un jury qui se réunira le vendredi 2 (après-midi) ou le samedi 3 (matin)
Prévoir une distinction pour la commune gagnante et un prix pour les meilleurs interprètes / auteurs (livres et CD en wallon pour les enfants ; interview et diffusion sur Vivacité).
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.


Candjî pol dierin côp pa lucyin, li mie 17 dec, 2014 12:42:01; candjî 1 feye
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: dju 04 dec, 2014 13:51:15    Sudjet: Responde tot citant

* Lucyin Mahin vout bén esse dins l' djuri des noûmots. I vout bén ossu aprester on papî e francès po-z aidî les "noûmotisses" tot resplicant avou des egzimpes les rîles di fjhaedje des noûmots, et tot loucant les noûmots k' ont "reyussi" et les cis nén, dispu 1981 (moumint k' il a cmincî a fé ou ramexhner des noûmots).

Gn a ddja so l' Aberteke :
(e walon)
http://lucyin.walon.org/diccionairaedje/noumots.html
(e francès)
tchaptrê di «Ké walon po dmwin ?»
http://aberteke.walon.org/p-5noumots.php

* Sayî tolminme di mete on dzo-tite e walon / picård / gåmès pol lomaedje del samwinne. Mågré ki Mitchî Francård ni voerè nén çoula voltî, pocwè nén "Samwinne Francård do walon" / Sèmène Francard dou picard / Sumîne Francard dou gaumais ? E francès : personnaliser l'évènement pour augmenter sa visibilité cfr Prix Franki, ...

* Lomaedje walon del bate di lijhaedje :
(Trouver un titre (en langue régionale) pour cette activité:
Base du titre en wallon commun : Nos / dji lijhans bén l' walon
Déclinaison carolo : Nos lîjons bé 'l walon
Déclinaison liégeoise : Nos léhans bin l' walon
Déclinaison namuroise : Nos lîjans bin l' walon
Déclinaison ardennaise : Dju lîjans bin l' walon
Déclinaison gaumaise : Dju lîjans bin l' gaumais
Déclinaison picarde : Nous lisons bî el picard (?)
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.


Candjî pol dierin côp pa lucyin, li sem 13 dec, 2014 0:07:02; candjî 1 feye
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: lon 08 dec, 2014 12:09:13    Sudjet: Responde tot citant

lucyin scrijha:
Mågré ki Mitchî Francård ni voerè nén çoula voltî, pocwè nén "Samwinne Francård do walon" / Sèmène Francard dou picard / Sumîne Francard dou gaumais ? E francès : personnaliser l'évènement pour augmenter sa visibilité cfr Prix Franki, ...

Response da M.F.

Bin l’ bondjoûr Lucyin,

Mèrci brâmint dès côps po ç’ ku vos mètoz s’ la twaye… èt s’ la tâve po-z-a pârler.

I m’ sone ku c’è-st-oune boune idêye du scrîre ou papî an françès po-z-êder lès « noûmotisses ». Mês i fârot k’ on pluche l’ avèr po l’ cuminçmint 2015, si possibe. On-z-a pârlrè lu dîj.

Po la « visibilité » dol Fièsse, vos-avoz bin adviné : dju n’ vè nin ça voltî… Pace ku dj’ ême mî, po l’ momint, mostrer ku brâmint dès djins èt dès soces boutant po l’ prodjèt. Et pace ku c’è-st-oustant la swin.ne Mahin ku la smwin.ne Francard…

Co mèrci èt boune Sint-Nicolâs avou lès-afants k’ ont stî bin djantis.

Michel
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: mår 09 dec, 2014 21:55:32    Sudjet: Pordjet “Scoles di Bive” Responde tot citant

Projet “Rentrée académique / Session portes ouvertes aux cours de wallon de Bièvre”

Introduction

Les cours de wallon de Bièvre ont été initiés par Maddy Dorchimont dans le cadre de l’UTAN (Université 3e âge Namur) en 2003. Depuis lors, ils se donnent en deux cessions annuelles, de printemps et d’automne. L’encadrant est Lucien Mahin.

Les participants habitent généralement dans un rayon de 50 km et connaissent un accent wallon local, mais souvent celui de leur région d’origine qui est très variable (communes sud-wallonnes de Bièvre, Vresse, Bouillon, Paliseul, Beauraing, Libin, mais également Marche-en-Famenne, Houffalise ; communes centre-, ouest-wallonnes ou est-wallonnes de Eghezée, Jodogne, Walcourt, Gosselies, Verviers, Soumagne). La base écrite du cours, en wallon commun, aide à surpasser ces différences.

Renseignements en wallon : https://wa.wikipedia.org/wiki/Sicoles_di_rfondou_walon_d%27_Bive

But de l’insertion dans le label « semaine du wallon » (semaine des langues).

Donner une importance, en dehors de la sphère des habitués, à la rentrée d'automne 2015. Je pense :
* soit organiser une « rentrée académique » comme les Liégeois le font déjà pour les cours de wallon de la ville de Liège. Il faudrait alors compter sur la participation des autorités communales / provinciales de la culture, et éventuellement d’autres cadres de l’UTAN, ou autres organisateurs de cours de wallon.
* soit organiser un cours « portes ouvertes » où les « élèves diplomés » (certains suivent les cours depuis plus de 10 ans) prendraient en charge des nouveaux apprenants. Ce pourrait être des enfants des écoles de la commune de Bièvre, dans une organisation comme celle de l’immersion par l’exposition photo de 2012. Voir reportage vidéo: http://youtu.be/y9d_464nXzE

Date proposée

mardi 29 septembre 2015 à 14 h.

Personnes relais :

- Maddy d’Orchimont, UTAN Bièvre
- Marie et Zoé du Centre culturel de Bièvre.

Présentation du projet au comité : Jacques Dupuis.
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.


Candjî pol dierin côp pa lucyin, li mår 16 dec, 2014 22:20:35; candjî 8 feyes
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: mår 09 dec, 2014 21:56:19    Sudjet: Responde tot citant

Projet “Activité en wallon pour les efants de certaines écoles de Libin / Wellin / Tellin /Daverdisse”

Introduction

Les quatre communes en question ont depuis peu un embryon de maison de la culture, avec une animatrice 3/5 temps, Emilie Lecuivre.
Une semblable activité a déjà été réalisée par cette structure, en collaboration avec Ernest Benoit et des enseignants. Il a conduit à la traduction en wallon d’une partie du Tintin « Les ôrreyes del Castafiore » sous forme de dessin animé, disponible en CD.
Depuis mars 2014, il s’est créé à Libin une « copinreye » (table de conversation en wallon), conduite par Jacques Dupuis.

Histoire de la « copinreye » : http://berdelaedje.walon.org/viewtopic.php?t=1748

Projet dans le cadre de « semaine du wallon » (semaine des langues).

But : faire connaître des jeux en wallon développés à Namur et à Charleroi :
* « Li caracole ki vout fé l’ tchet » : sorte jeu de l’oie à l’envers, créé à la « scole di walon d’ Nameur ». Niveau primaire inférieur. Voir : https://wa.wikipedia.org/wiki/Djeu_del_caracole_ki_vleut_f%C3%A9_l%27_tchet
* « Waloto » : jeu de loto en wallon créé au CHADWE (Walon e scole carolo). Niveau primaire inférieur.
* « Å botike » : jeu de « shopping » en wallon, créé au CHADWE. Niveau primaire supérieur.

Aspects administratifs
* Emilie Lecuivre proposera cette activité, peut-être développée, aux enseignants des 4 communes dans la programmation des activités extra-scolaires 2015-2016 (en juin 2015).
* Lucien Mahin fournira un (ou plusieurs) modèle(s) des trois jeux.

Date proposée
mercredi 30 septembre / jeudi 1 octobre 2015

Personnes relais :
- Emilie Lecuivre, Maison de la Culture de Marche en HAute-Lesse
- enseignants faisant la liaison avec la maison de la culture
- Ernest Benoit et Jacques Dupuis de la « Copinreye di Libin ».

Présentation du projet au comité : Jacques Dupuis.
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.


Candjî pol dierin côp pa lucyin, li mår 09 dec, 2014 22:46:17; candjî 4 feyes
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: mår 09 dec, 2014 22:23:20    Sudjet: Responde tot citant

Projet “Des waloneus a Bhô”

http://berdelaedje.walon.org/viewtopic.php?p=4605#4605
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.


Candjî pol dierin côp pa lucyin, li dju 19 mås, 2015 21:28:58; candjî 17 feyes
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: vén 12 dec, 2014 23:14:58    Sudjet: Responde tot citant

Citåcion:
Mitchî Francård so èn emile :
Aux partenaires de la « Fête aux langues de Wallonie »

Bin l’ bondjoûr a tortos,

Je vous prie de trouver en annexe le projet de PV de la réunion que nous avons tenue ce mercredi 10 décembre à Namur.

Pour faciliter la tâche des personnes qui souhaitent contacter des personnalités en vue de leur participation au « Wallonissime », je joins un second document, qui est une maquette de lettre. Celle-ci peut servir pour d’autres contacts, si nécessaire.

En janvier vous parviendra un premier communiqué de presse, à diffuser notamment par le canal de vos périodiques.

Co mèrci mile côps po totes lès cisses èt tos lès cis ki s’ dènant la mwin po mète l’ ovrèdje adram’ !

Ku tot aluche bin por vos,


*******************
Rencontre du 10 décembre 2014
Palais des Congrès, locaux de NEW à Namur

Présents
Claude BASTIN, Joseph BODSON, Christine DECOCK, Jacques DESMET, Joseph DEWEZ, Louise DUBOIS, Jacques DUPUIS, Jean-Luc FAUCONNIER, Paul FONTINOY, Michel FRANCARD, Baptiste FRANKINET, Jean-Luc GEOFFROY, Véronique JACQMIN, Jacky LODOMEZ, Marie-Christine LOPEZ, Pierre OTJACQUES, Walter SCHRÖDER, Joëlle SPIERKEL, Georges STAELENS-SFASIE, Joël THIRY, Nadine VANWELKENHUYZEN.

Excusés
Romain BERGER, Bruno DELMOTTE, Sarah DELVAUX, Chantal DENIS, Christophe DUBOIS, Bernard LOUIS, Lucien MAHIN, Jany PAQUAY, Christian QUINET, Roland THIBAUT, Gennaro TORNINCASA, Jacques WARNIER.

Merci de considérer avec attention les passages en gras, qui sont des points de suivi à assurer.

1. Approbation de l’ordre du jour de la réunion du 10 décembre
L’ordre du jour est approuvé.

2. Approbation du PV de la réunion du 17 septembre 2014
Le PV de la réunion du 17 septembre 2014 est approuvé, moyennant l’ajout du nom d’Annie RAK dans le Comité de coordination.

3. Label « Fête aux langues de Wallonie »
Le document présentant les balises pour l’octroi du label (envoyé préalablement) est approuvé en l’état.

Les différents projets seront soumis au Comité de coordination responsable de l’octroi du label.

4. Informations sur les activités programmées
4.1. Activités des associations/initiatives individuelles (tour de table)
Différentes activités programmées ou envisagées par les participants à la rencontre sont présentées. Il s’agit d’événements ponctuels (spectacles, cabarets, rencontres), d’animations, de publications, etc.

Chaque promoteur d’activité est invité à envoyer dès à présent à Michel Francard la fiche descriptive de l’activité selon les balises prévues pour le label :
– un bref descriptif (maximum 10 lignes en times 12) ;
– les indications matérielles (date, lieu, public-cible, PAF – ou accès gratuit, etc.) ;
– si possible, une illustration (photo, dessin, etc.) de très bonne qualité.

4.2. Activités du 26 septembre 2015 à Bruxelles
Ouverture à 10h00
Lancement du concours « Lecture marathon en wallon » en collaboration avec les communes et les bibliothèques communales.

Séance académique à 14h30
25e anniversaire du Décret Féaux et journée européenne des langues
14h30 Discours de la Ministre de la Culture
15h00 Présentation du Décret Faux, par Valmy Féaux
15h20 Bilan de la politique menée en faveur des langues régionales endogènes, par le Président du CLRE.
15h40 Plan horizon 2020 : dix mesures concrètes pour la revitalisation des langues régionales endogènes.
16h00 Échanges avec le public
16h15 Pause-café
16h30 La charte européenne et la Belgique, par le Secrétaire de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires (Conseil de l’Europe).
17h00 Lecture-spectacle : Voyage en Oïlie (projet européen labellisé Mons 2015).
17h30 Échanges avec le public.
17h45 Présentation de la Fête aux langues de Wallonie 2015.
18h00 Cocktail.

4.3. Activités du 3 octobre 2015 à Namur (endroit à déterminer)
14h00 Stand des associations qui promeuvent les langues régionales de Wallonie
15h00 Discours des autorités
15h30 Proclamation des résultats du concours des noûmots et de la lecture marathon
16h00 Projection du film « Les héritiers » (titre provisoire, à confirmer), de Xavier Istasse, consacré aux langues régionales de Wallonie aujourd’hui. Débat avec le réalisateur.
17h30 Pause-café
18h00 Wallonissime avec des personnalités wallonnes
19h30 Cocktail
20h30 Concert du groupe wallon Compost Binde

Il est important que le public soit nombreux à assister à ces activités festives. Il est demandé à chaque participant de réfléchir aux moyens concrets à mettre à la disposition des personnes souhaitant se déplacer pour venir à Namur le 3 octobre.

4.4. Activités « transversales » : le concours de noûmots (néologismes)
Le document (envoyé préalablement) présentant les modalités de ce concours est approuvé en l’état.

Le jury chargé d’évaluer les propositions est constitué comme suit :
Chantal DENIS, Jean-Luc FAUCONNIER, Michel FRANCARD, Baptiste FRANKINET, Jean-Luc GEOFFROY, Lucien MAHIN, Roland THIBEAU.

Précision apportée hors réunion : le concours de noûmots sera ouvert dès le 1er février 2015 et sera clôturé le 1er juillet 2015 (de manière à donner au jury le temps nécessaire pour examiner les propositions).

4.5. Activités « transversales » : le concours de lecture marathon en wallon/picard/gaumais
Le document (envoyé préalablement) présentant les modalités de ce concours est commenté et précisé. Il est approuvé moyennant les précisions suivantes :
– la lecture est filmée, mais pas nécessairement dans les locaux de la bibliothèque. Toutefois, le film doit être acheminé à la bibliothèque participante ;
– la lecture est d’une durée minimale de 1 minute et n’excèdera pas 3 minutes ;
– une chanson est prise en considération comme une lecture.

Pour la mise en œuvre ultérieure de cette activité, un groupe de travail est constitué :
Joseph BODSON, Christine DECOCK, Bruno DELMOTTE (à confirmer), Jacques DUPUIS, Jacques WARNIER ou Louise MOOR (à confirmer), Pierre OTJACQUES, Jacky DESMEDT, Nadine VANWELKENHUYZEN (coordination).

4.6. Wallonissime
Après divers échanges, les participants s’accordent sur les modalités suivantes.

Le wallonissime mettra aux prises des équipes constituées sur la base des grands domaines linguistiques :
– picard ; responsable : Annie RAK (accord à solliciter par Nadine)
– ouest-wallon ; responsable : Pierre JANDRAIN (accord à solliciter par Jean-Luc)
– centre-wallon ; responsable : Christine DECOCK
– est-wallon ; responsable : Baptiste FRANKINET
– sud-wallon et gaumais ; responsable : Musée de la Parole.

Chaque équipe comprendra 6 personnes et aura la composition suivante :
– au moins une personnalité « people » (choisie en dehors de la sphère politique) ;
– deux enfants (entre 8 et 12 ans) ;
– des spécialistes du patrimoine linguistique et culturel de la Wallonie.

Les équipes auront à répondre à des questions portant sur des régions autres que celle à laquelle elles appartiennent. Le jeu sera d’une durée d’une heure.

Il est demandé que les équipes soient composées en prévision de la prochaine réunion (25 mars 2015).

Pour la mise en œuvre ultérieure de cette activité, un groupe de travail est constitué :
Michel FRANCARD, Baptiste FRANKINET, Paul FONTINOY, Nadine VANWELKENHUYZEN.

5. Perspectives budgétaires pour les activités à Bruxelles et Namur
Des informations sont données sur les contacts avec la Fédération Wallonie-Bruxelles pour le soutien aux activités « transversales ».

Il est rappelé que les activités décentralisées sont prises en charge (organisation, financement, publicité, contact avec les médiaux régionaux, etc.) par les organisateurs.

6. Communication et publicité
La publicité de la « Fête aux langues de Wallonie » pourra compter sur les compétences de la cellule « Communication » du Ministère de la Culture.

La présentation des activités sera faite sur différents supports :
– le site géré par le Service des langues régionales endogènes (responsable : Nadine Vanwelkenhuyzen) ; celui-ci sera opérationnel dans les prochaines semaines ;
– une brochure qui sera disponible au printemps 2015 ;
– (à confirmer) une affiche qui sera disponible au printemps 2015.

Sur ces supports, la langue de présentation des informations sera le français, avec éventuellement de courtes insertions en langue régionale. Dans les documents présentant les activités organisées localement, le recours à la langue régionale est recommandé.

Un partenariat avec Vivacité est envisagé (personne de contact : Annie Rak). Une collaboration des éditions du groupe L’avenir sera sollicitée (via Christine Decock). L’émission Wallons, Nous ! (personne de contact : Gennaro Tornincasa) collaborera également à la diffusion de l’information (mais pas en direct).

Les contacts avec les médias régionaux sont à prendre par les organisateurs d’activités régionales.

Le parrainage de la Fête par Julos BEAUCARNE est sollicité (via Michel Francard).

Un logo est demandé à la cellule « Communication » du Ministère de la Culture

7. Prochaine réunion (de l’ensemble des personnes engagées dans le projet)
Mercredi 25 mars 2015 à 14h00 (même endroit : Palais des Congrès de Namur, NEW).

NB. Veuillez noter le changement d’heure : début de la réunion à 14h00 (et non 14h30).

Ordre du jour (partiel)
– présentation actualisée des activités (décentralisées) retenues par les personnes/organismes/institutions ;

– présentation des équipes constituées pour le Wallonissime ;

– identification des associations (en ce compris théâtres, tables de conversation, écoles de wallon/picard, éditeurs, bibliothèques spécialisées ou possédant un fond de littérature en langues régionales, représentants de la Fédération des Groupements Folkloriques Wallons, etc.) qui souhaitent tenir un stand le samedi 3 octobre ;

– information sur les travaux des groupes constitués.

Michel FRANCARD

---------------

Maquette de courrier pour les personnes pressenties pour le Wallonissime

DATE

DESTINATAIRE
ADRESSE

Madame,
Monsieur,

À l’initiative d’associations et de personnalités qui promeuvent le développement et la diffusion des langues régionales de Wallonie, une « Fête aux langues de Wallonie » est organisée en 2015. Vous en trouverez en annexe une présentation détaillée (mais encore provisoire).

Comme vous le découvrirez dans le programme, le comité d’organisation de cette Fête met sur pied, le samedi 3 octobre 2015 à Namur, un Wallonissime, quizz dont la formule s’inspire des célèbres « Francophonissimes ». Dans une ambiance festive, des personnalités y font preuve de leur connaissance des langues régionales de la Wallonie (wallon, picard, gaumais, champenois) et de la culture qui leur est associée. Elles sont assistées de spécialistes de ces matières.

Nous serions honorés de pouvoir vous associer à cette Fête en vous demandant d’accepter de participer au Wallonissime. Nous ne pouvons malheureusement pas vous offrir de dédommagement en rapport avec cette prestation (à l’exception bien sûr du remboursement des frais consentis). Mais nous espérons que votre intérêt pour les langues régionales de la Wallonie sera le meilleur argument pour … vous convaincre.

En vous remerciant dès à présent pour votre réponse, quelle qu’elle soit, nous vous adressons nos cordiales salutations.

Pour le comité d’organisation de la Fête aux langues de Wallonie,

SIGNATURE[/b]
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: vén 27 fev, 2015 8:45:07    Sudjet: Responde tot citant

Li Muzêye di Hermåle-dizo-Hu vout bén bouter avou :

Bonjour.

Nous avons pris connaissance du projet et du label
"Fête aux langues de Wallonie"
grâce à Monsieur Lucien Mahin qui nous a proposé d'y présenter la candidature du Musée de la Gourmandise de Hermalle-sous-Huy.

Notre collection comporte effectivement des objets de cuisine (et du tabac) d'origine wallonne, dont beaucoup sont cités ou illustrés dans le Dictionnaire liégeois de Jean Haust.

D'autre part, nous avons mis en ligne plusieurs sites web depuis les années 2000 qui donnent accès à des pages en wallon. Un exemple : http://www.postes-restantes.be/wa/ - veuillez ne pas tenir compte des erreurs 404 dues à une maintenance temporaire du site, car nous sommes en train de modifier toute l'architecture de nos sites. Merci !

Nous vous proposons de participer à cette semaine de fête de trois manières :

une visite guidée en français du musée de la gourmandise pour parler des objets de cuisine utilisés en Wallonie, en donnant leur nom wallon, les 26 septembre et 3 octobre 2015 à 17 heures - pàf 6€/>12 ans ;
la même visite en semaine, sur rendez-vous, les 28,29,30 septembre et 1er octobre 2015 pour les écoles - pàf 5 €/ enfant avec un minimum de 15 personnes et un maximum de 25 personnes ;
la création d'une nouvelle page-galerie de photos dans le site web du musée de la Gourmandise, mise en ligne pour le début de votre semaine "Fête aux langues de Wallonie" avec mention en wallon du nom des objets présentés. Cette page resterait disponible en permanence même après la Fête.

Vous remerciant de nous faire savoir si notre proposition peut vous agréer, nous vous prions de croire en nos meilleures salutations.


Nicole Hanot, présidente, et Charles-Xavier Ménage, conservateur.
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
lucyin



Date d' arivêye: 2005-07-07
Messaedjes: 2908
Eplaeçmint: Sidi Smayil, Marok

MessaedjeDate: dim 05 djl, 2015 13:56:29    Sudjet: Rapoirt raploû 24-6-2015 Responde tot citant

« Fête aux langues de Wallonie »
Rencontre du 24 juin 2015
Palais des Congrès, locaux de NEW à Namur

Présents

Joseph BODSON, Christine DECOCK, Bruno DELMOTTE, Joseph DEWEZ, Christophe DUBOIS, Jacques DUPUIS, Jean-Luc FAUCONNIER, Michel FRANCARD, Baptiste FRANKINET, Rose-Marie FRANÇOIS, Jacky LODOMEZ, Marie-Christine LOPEZ, Bernard LOUIS, Pierre OTJACQUES, Joëlle SPIERKEL, Annie RAK, Roland THIBEAU, Nadine VANWELKENHUYZEN.

Excusés
Maurice DEBATY, Chantal DENIS, Sarah DELVAUX, Aimé DUPONT, Jean-Luc GEOFFROY, Pierre JANDRAIN, Lucien MAHIN, Georges STAELENS-SFASIE, Joël THIRY, Gennaro TORNINCASA.

**************************************************************************

1. Approbation de l’ordre du jour de la réunion du 24 juin 2015
L’ordre du jour de la réunion du 24 juin 2015 est approuvé.


2. Approbation du PV de la réunion du 25 mars 2015
Le PV de la réunion du 25 mars 2015 est approuvé, moyennant la correction de la numérotation (deux points numérotés 5). L’item « Le point sur la journée du 3 octobre 2015 à Namur » devient n° 6.

3. Informations concernant la Fête (en général)
3.1.1. Communication

– Le site
Comme l’annonce un courriel envoyé par M. Francard le 23 juin, le programme actualisé de la Fête aux langues de Wallonie est désormais en ligne : http://www.languesregionales.cfwb.be/index.php?id=13230

Les visuels ne sont pas intégrés, car la plupart des fichiers qui ont été communiqués ne sont pas dans un format adéquat pour une impression de qualité (envoyés dans un fichier Word ou PDF et non en tant qu’image JPEG ou TIFF).

– Le dépliant et l’affiche
Un dépliant présentant ces activités est à l’impression et devrait être diffusé pour la fin juillet. Une affiche accompagnera ce dépliant. Ce matériel de promotion sera également téléchargeable sur le site.

Il est regretté que les informations concernant les activités programmées par le Royal Club wallon (Malmedy) ne figurent pas dans la version « papier » du programme. Cette absence est due à une transmission trop tardive des renseignements demandés pour la réalisation du dépliant.

Les activités qui viendraient encore s’ajouter seront intégrées sur le site de la Fête. Il est requis que ces informations parviennent à Nadine VANWELKENHUYZEN dans le format utilisé sur le site : Organisateur, Date et heure, Adresse, Court descriptif , Public cible, PAF, Informations et contacts.

Une relance à destination des médias sera assurée par la cellule « Communication » de la FWB en septembre 2015.

Les participants remercient chaleureusement Nadine VANWELKENHUYZEN pour tout le travail qu’elle a assumé en vue d’une communication efficace et de qualité.

– Autres initiatives
D’autres initiatives sont à relever, émanant de personnes (Joëlle Spierkel, Lucien Mahin, etc.) ou d’institutions, dans divers périodiques (Bourdon, Cahiers wallons, Cocorico, Ranteule, Singuliers, Vlan-Charleroi, Wallonnes, etc.), sur Vivacité (Mons : Annie Rak ; Namur : Christine Decock invitée par Jany Paquay), dans l’émission Wallons, nous ! (RTBf3, 10 juin 2015).

Il est demandé de contacter la revue « Wallonie » (MF).

Le journal L’avenir (dans ses différentes éditions) interviendra à partir de septembre. Canal C pourrait proposer une information à la même époque.

– Le budget
Grâce à diverses démarches effectuées par Nadine VANWELKENHUYZEN auprès des autorités de tutelle, un budget complémentaire a été obtenu pour la Fête aux Langues de Wallonie, ce qui porte à 16.000 euros le montant total qui nous a été accordé.

3.1.2. Concours Lîre sins rlache (lecture marathon en wallon/picard/gaumais)
La liste des bibliothèques participantes déjà connues est distribuée en séance. Le succès de ce concours est d’ores et déjà assuré (près de 30 participations).

Il est demandé à chacun des partenaires de la Fête de faire une démarche auprès de la bibliothèque de sa commune (ou des autorités communales) pour étoffer la liste existante.

On rappelle que le concours de lecture débutera dès le 1er septembre, de manière à donner un peu plus de temps aux différents acteurs de cette réalisation. La fin du concours est fixée au jeudi 1er octobre (à minuit), pour permettre de recueillir les performances et de les évaluer.

Cette évaluation se fondera sur le taux de participation, quelle que soit la qualité de la lecture (sauf en cas d’ex-aequo).

3.1.3. Concours de noûmots (néologismes)
Il est rappelé qu’à l’exception des personnes qui composent le jury de ce concours de noûmots (Chantal Denis, Jean-Luc Fauconnier, Michel Francard, Baptiste Frankinet, Jean-Luc Geoffroy, Lucien Mahin, Roland Thibeau) tous les partenaires sont invités à concourir.

Au vu du peu de réponses reçues à ce jour, on souligne que l’exercice est sans doute plus difficile qu’il n’y paraît – et peut-être pas en rapport avec des domaines attrayants pour le public. Par ailleurs, la question est posée de l’intérêt de la création terminologique pour une langue comme le wallon, en contact étroit avec le français et l’anglais (auxquels elle emprunte régulièrement).

Il est suggéré de créer, au sein des associations, un atelier qui aboutirait à la création collective de quelques noûmots.

Il est rappelé que la date-limite de remise des contributions est postposée au 15 août.

4. Le point sur la journée du 26 septembre 2015 à Bruxelles (Palais des Académies)
Il est rappelé que la participation à cette journée se fait exclusivement sur invitation. Chaque partenaire de la Fête est invité à contacter Nadine VANWELKENHUYZEN pour obtenir
– des invitations libres (non nominales), en nombre limité (5)
– des invitations personnalisées, lesquelles seront envoyées directement aux bénéficiaires, de préférence par courrier électronique (à préciser au moment de la demande).

Le programme n’a pas été modifié depuis la réunion de mars dernier. Il s’établit comme suit :
14h00 Accueil
14h30 Discours des autorités
15h00 Présentation du Décret relatif aux langues régionales de la Communauté française – Valmy Féaux, Gouverneur honoraire de la Province de Brabant
15h30 Bilan (prospectif) de la politique menée en faveur des LRE en Fédération Wallonie-Bruxelles (état des lieux et propositions de mesures concrètes)
16h15 Remise du Prix de Langues régionales endogènes – Joëlle Milquet, Ministre de la Culture
16h30 Pause café
16h45 Communication « La charte européenne et la Belgique » – Jean-Marie Woerhling, expert auprès du Conseil de l’Europe
17h15 Échanges avec le public - Conclusions et présentation du programme de la semaine « Fête aux langues de Wallonie » – Michel Francard, professeur ordinaire à l’Université catholique de Louvain
17h45 Lecture-spectacle Le Voyage en Oïlie (création européenne labellisée Mons 2015) – Roulotte théâtrale.
18h15 Cocktail

5. Le point sur les activités prévues en Wallonie
Voir plus haut.

6. Le point sur la journée du 3 octobre 2015 à Namur

6.1. Le programme
Quelques modifications ont été apportées au programme annoncé en mars.
14h Stand des associations
14h45 Concert des Molons
15h00 Discours des autorités (Ministre-Président P. Magnette [à confirmer], Ministre J. Milquet, Ministre M. Prévot, Gouverneur Mathen)
15h30 Proclamation des résultats des concours « Noumôts » et « Lîre sins r'lache »
16h00 Projection du film de Xavier Istasse, « Le bout de la langue » et débat avec le réalisateur
17h30 Pause
18h15 Wallonissime
19h45 Réception
21h00 Concert du groupe « Compost Binde »

L’adresse du jour : Abattoirs de Bomel - Traverse des Muses, 18 (entrée par la rue Piret-Pauchet) - 5000 Namur.

Il sera possible de commencer à installer les stands (voir plus loin) dès 10h du matin. Des espaces de parking seront réservés pour faciliter le transport du matériel. Les stands resteront accessibles jusqu’à 20h.

Il est demandé aux partenaires de la Fête d’être présents, si possible, dès le matin.

Grâce à l’intervention de Joëlle SPIERKEL, plusieurs coqs customisés réalisés par des artistes de la Province de Namur (dimensions d'un coq : 2,2 m. de haut, 2m de long et 60cm de large) orneront les Abattoirs de Bomel le 3 octobre.

Les différentes activités sont ouvertes au public, mais dans les limites des places disponibles (entre 100 et 150, à vérifier). Il convient donc de s’inscrire, via un onglet « Inscription à la journée du 3 octobre » qui est à ajouter sur le site de la Fête aux langues de Wallonie. Une fois le nombre maximal de réservations atteint, il conviendra de clôturer les inscriptions.

Il est prévu qu’une boisson (pause de 17h30) et une collation (pause de 19h30) soient offertes aux personnes inscrites, en fonction de modalités pratiques qui seront communiquées ultérieurement.

6.2. Stands des associations
À ce jour, les associations suivantes se sont engagées à tenir un stand :
Atelier picard de la Maison de la Culture de Tournai (Bruno DELMOTTE)
Li Chwès (Charles MASSAUX)
Môjo dès Walons (Jean-Luc FAUCONNIER)
Musée de la Parole (Pierre OTJACQUES)
Musée de la vie wallonne (Baptiste FRANKINET)
Province de Namur (Joëlle SPIERKEL)
Ranteule (Lucien MAHIN)
Rèlis namurwès (Joseph DEWEZ)
Rwayâl Club walon (Mâm’di) (Jacky LODOMEZ)
Scole di walon (Nameur) (Chantal DENIS)
Service des Langues régionales (Nadine VANWELKENHUYZEN)
SLLW (Bernard LOUIS)

Il est suggéré de contacter certains éditeurs intéressés par les langues régionales. Les éventuelles (nouvelles) candidatures sont à adresser à Michel FRANCARD avant le 15 juillet.

En complément des informations proposées par les stands, les associations peuvent présenter des visuels illustrant leurs activités. Il convient d’apporter le 3 octobre une clé USB contenant les documents à projeter.
6.3. Le « Wallonissime » (18h15-19h45)

6.1. Composition des équipes
Le nombre de participants par équipe est fixé à 5 :
– une personnalité « people » (choisie en dehors de la sphère politique active) ;
– un enfant (entre 8 et 12 ans) ;
– trois spécialistes du patrimoine linguistique et culturel de la Wallonie.

Il est demandé à chaque équipe de prévoir un adulte de « réserve », au cas où il y aurait un désistement de dernière minute. Il est suggéré de faire de même pour les enfants, en sachant qu’il peut être frustrant pour un enfant de préparer une prestation, mais de ne pas pouvoir la présenter. En cas d’absence d’une personnalité « people » ou d’un enfant au moment du concours, l’équipe concernée ne peut concourir pour les questions en rapport avec ces personnes.

– Picard (responsable : Annie RAK)
People : À compléter.
Enfant : À compléter.
Spécialistes : Bruno DELMOTTE, Rose-Marie FRANCOIS, Jean-Marie KAJDANSKI (réserve : à compléter).

– Ouest-wallon (responsable : Pierre JANDRAIN)
À compléter

– Centre-wallon (responsable : Christine DECOCK)
People : Michel LECOMTE (directeur des Sports à la RTBF).
Enfant : Luna CEOLA (12 ans).
Spécialistes : Anne-Marie FRANCOIS, Bernard LOUIS, Denis Mathen (réserve : Joseph DEWEZ).

– Est-wallon (responsable : Fédération culturelle wallonne de la Province de Liège)
People : Pierre THEUNIS (humoriste, musicien)
Enfant : Tom ORBAN (9 ans).
Spécialistes : Christel Baiwir, Jacques Warnier + Renée Boulengier-Sedyn [à confirmer] (réserve : Jean-Philippe Dechamps).

– Sud-wallon et gaumais (responsable : Joël THIRY)
People : Pascal Belpaire (directeur de TV Lux).
Enfant : Hermione Lespagnard (9 ans).
Spécialistes : Joseph Bily, René Brialmont, Jean-Luc Geoffroy Warnier (réserve : à compléter).

6.2. Composition du jury
Une personne par région linguistique, non recrutée par les équipes…
Président : Valmy FÉAUX (à confirmer)
Membres : Joëlle Spierkel (Namur), Baptiste Frankinet (est-wallon), Nadine Vanwelkenhuyzen (ouest-wallon et picard), Pierre Otjacques (sud-wallon et gaumais).
Le jury sera aidé dans sa tâche par Louise Dubois (à confirmer).

6.3. Animation du concours
Louise MOOR et Michel FRANCARD

6.4. Déroulement du concours
Une demande de matériel de projection (pour présentation PowerPoint) a été intégrée dans le formulaire de réservation des locaux des Abattoirs. Un écran et un data-projecteur devraient donc être mis à la disposition des équipes le 3 octobre. Il convient que les équipes avertissent les organisateurs du recours souhaité à ce matériel et apportent les documents à projeter sur une clé USB.

6.4.1. Les types d’épreuve
Questions « Langues et cultures de Wallonie » [20 points/100]
Ces questions s’adressent plus particulièrement aux « spécialistes » de chaque équipe.

Une première série de 4 questions rapportera – à chaque question – 2 points à l’équipe qui fournira le plus rapidement la (bonne !) réponse. Une seconde série de 4 questions rapportera – à chaque question – 3 points à l’équipe qui fournira le plus rapidement la (bonne !) réponse.

La « matière » sera puisée exclusivement dans le livre Wallon-Picard-Gaumais-Champenois. Les langues régionales de la Wallonie (De Boeck, 2013). Les documents de support ne seront pas admis pendant le concours.

Les équipes seront testées sur des connaissances linguistiques et culturelles autres que celles de leur région.

Présentation de la région représentée [20 points/100]
Un des « spécialistes » – ou plusieurs, simultanément – présentera/-ont sa/leur région linguistique (en wallon, picard ou gaumais). Tout type de présentation (texte, chanson, montage audio-visuel, etc.) est admis.

La durée totale de cette prestation sera de 3 (trois) minutes maximum

L’évaluation de cette prestation se fondera sur les critères suivants :
– qualité de communication (aptitude à « faire passer » un contenu valorisant la région auprès de personnes qui n’en sont pas familières ; aisance dans la présentation ; présence scénique, etc.) : 6 points ;
– qualité de la langue (prononciation ; intonation, etc.) : 8 points ;
– originalité de la prestation (procédés utilisés, etc.) : 6 points.

Questions « Culture des fables » [20 points/100]
Ces questions s’adressent exclusivement aux enfants et la matière sera puisée exclusivement dans le dossier pédagogique qui sera mis à leur disposition par l’intermédiaire de Nadine Vanwelkenhuyzen. Les questions pourront porter sur des mots ou des phrases à traduire, sur des noms d’animaux à donner dans la langue régionale, etc.

Une première série de 4 questions rapportera – à chaque question – 2 points à l’enfant qui fournira la (bonne !) réponse. Une seconde série de 4 questions rapportera – à chaque question – 3 points à l’enfant qui fournira la (bonne !) réponse.

Chaque enfant sera interrogé sur la matière correspondant à sa propre région (à la différence de ce qui se pratiquera pour les spécialistes).

Interprétation d’une fable [20 points/100]
Chaque enfant interprétera une fable de sa région, puisée dans le dossier pédagogique qui lui aura été remis.

La durée totale de cette interprétation sera de 2 (deux) minutes maximum.

L’évaluation de cette prestation se fondera sur les critères suivants :
– qualité de la langue (prononciation ; intonation, etc.) : 10 points ;
– qualité de l’interprétation proprement dite (aisance dans la présentation ; présence scénique ; originalité des procédés, etc.) : 10 points.

Prestations « people » [20 points/100]
La personnalité « people » présentera un texte en wallon, picard ou gaumais (d’après la région linguistique qu’il « représente »), extrait d’un roman, d’une BD, etc. Ce texte doit « illustrer » la région représentée.

Le choix entre lire ou réciter appartiendra à chacun (des people). Par contre, présenter un texte implique non seulement de le lire (ou de le réciter), mais aussi évoquer l’auteur, le contexte de l’extrait, éventuellement la réception auprès du public, etc. Bref, mettre le texte en valeur…

La durée totale de cette prestation sera de 3 (trois) minutes maximum

L’évaluation de cette prestation se fondera sur les critères suivants :
– pertinence dans le choix du texte (rapport avec la région représentée) : 4 points ;
– qualité de la langue (prononciation ; intonation, etc.) : 8 points ;
– qualité de la prestation (aisance dans la présentation ; présence scénique ; originalité des procédés, etc.) : 8 points.

Suggestion
Il est important que la participation de l’équipe soit précédée d’une préparation spécifique pour l’enfant et pour la personnalité « people ».

6.4.2. Le déroulement du concours

Accueil du public, présentation des équipes et du jury
5 minutes

Présentation de chaque région par les spécialistes : première région (passage par tirage au sort)
3 minutes

Interprétation d’une fable par les enfants : premier enfant (passage par tirage au sort)
2 minutes

Présentation de chaque région par les spécialistes : deuxième région (passage par tirage au sort)
3 minutes

Interprétation d’une fable par les enfants : deuxième enfant (passage par tirage au sort)
2 minutes

Questions « Connaissance des fables » (pour les enfants)
5 minutes

Présentation de chaque région par les spécialistes : troisième région (passage par tirage au sort)
3 minutes

Interprétation d’une fable par les enfants : troisième enfant (passage par tirage au sort)
2 minutes

Présentation de chaque région par les spécialistes : quatrième région (passage par tirage au sort)
3 minutes

Interprétation d’une fable par les enfants : quatrième enfant (passage par tirage au sort)
2 minutes

Quizz « Langues et cultures de Wallonie » (pour les spécialistes)
10 minutes

Présentation de chaque région par les spécialistes : cinquième région (passage par tirage au sort)
3 minutes

Interprétation d’une fable par les enfants : cinquième enfant (passage par tirage au sort)
2 minutes

Prestations des people
15 minutes

Collation des points, proclamations des résultats par le Président du jury.
10 minutes

7. Divers : quid des cadeaux ?
Malgré un budget plus « confortable » que prévu, il n’est pas possible d’offrir des cadeaux « somptueux » aux participants des différents concours.

Il est donc demandé aux associations partenaires de la Fête de faire don de quelques publications qui seraient offertes à l’occasion de la journée du 3 octobre. Ces cadeaux feraient l’objet d’un engagement ferme (un courriel sera adressé aux partenaires en ce sens par Michel Francard) et seraient mis à la disposition des organisateurs le 3 octobre (pas d’envoi antérieur à cette date).

Des entrées dans certains musées (dont le Musée de la Vie wallonne) sont également envisagées comme cadeaux, ainsi que quelques bons d’achat.

Le Service des langues régionales endogènes pourra offrir certaines de ses publications (ou des diffusions, comme le DVD Les mint’rîyes da Mossieû Mulot). De même pour le CROMBEL, avec des traductions du Petit Prince et des ouvrages comme Max und Moritz ou Struwwelpeter dans les différentes versions wallonnes et picardes ; ou encore quelques exemplaires du Voyage en Oïlie.

Les enfants recevront une attestation officialisant leur participation au Wallonissime.

La commune qui remportera le concours Lîre sins rlache recevra un diplôme d’honneur.

Les meilleures propositions de noûmots seront publiées par le CROMBEL, selon des modalités qui restent à définir.

8. Date de la prochaine réunion (et prochaines échéances).

Mercredi 21 octobre 2015, à 14h, dans les locaux de NEW (Palais des Congrès de Namur).
_________________
Li ci ki n' a k' on toû n' vike k' on djoû.
Rivni al copete
Vey li profil di l' uzeu Evoyî on messaedje privé Evoyî èn emile Viziter l' waibe di l' uzeu Jabber
Mostrer les messaedjes des dierin(ne)s:   
Sicrire on novea sudjet   Responde å sudjet    Djivêye des foroms di Berdelaedjes -> Berdelaedjes Totes les eures sont a GMT + 2 eures
Potchî al pådje Di dvant  1, 2, 3  Shuvant
Pådje 2 so 3

 
Potchî a:  
Vos n' poloz nén enonder des noveas sudjets dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén responde a des sudjets k' i gn a dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén candjî vos messaedjes dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén disfacer vos messaedjes dins ç' forom ci
Vos n' poloz nén vôter dins les ploncaedjes di ç' forom ci


Powered by phpBB © 2001 phpBB Group